Mes amis! Mon blog ne travaille plus parce que DivShar, ou sont places tous ces musiques a termine parait-il, son existence. Je ne peux plus faire ecouter a vous ces musiques que j'aime et que je veux partager avec vous. Peu a peu, je promets de les faire telechargeables, comme tout est sur mon PC, et je le chargerai sur le HOST.
S'il y a quelqu'un qui sait un lieu au net, ou on peut mettre de la musique gratuitement pour l'inserer sur le site ou le blog en forme de playlist qui joue, signalez-moi sur mon Google+, ou sur
vana.tartu@mail.ee

....................................................................................................................................................................................................................

vendredi 26 mars 2010

Unknown cassette side B

.


Side B - Сторона В



<<<<<     Side A - Сторона А
.

Unknown cassette side A

.
See kassett sai lindistatud umbes 15 aastat tagasi ühe mu sõbra juures. See on sedalaadi lindidtus, mis on Lindistus lindistusest ja veel korda lindistusest, nii et lõpuks keegi ei tea, kes ja mida esitab siin. Ma kuulan seda siiamaani aeg-ajalt, kuigi ei tea, Keda. Mu sõber rääkis mulle, et tegemist on Rick Wakeman'i kahe albumiga - Aspirant Sunset ja Antarctica, kuid see pole olevat õige. Kuula seda muusikat, mis on päris lahe, ja kui sa tuvastad neid lugusid, ole sõber, teavita mind. Ma ei osanud siiamaani neid identifitseerida.
  Pool B meeldib mulle rohkem


Il y a 15 ans environt, j'ai enregistre cette cassette chez un ami. Cet enregistrement est sans doute un genre d'Enregistrement d'un enregistrement d'un enregistrement... Enfin, personne ne sait, qui chante quoi la. Et pourtant, les melodies sont tout a fait bien, et je les ecoute parfois jusqu'a maintenant. Mon ami m'a dit a l' epoque que ce sont Aspirant Sunset et Antarctica de Rick Wakeman, quoique ce n' est pas vrai, parait-il. Si tu identifies par hazard ces histoires, sois gentil de m'informer!
  La cote B me plait plus.


Я записал эту кассету лет 15 назад у моего друга. Это запись того типа, которая - Запись с записи с записи... И в конечном итоге, никто не знает, что же это за музыка. Мой друг сказал мне тогда, что это - Aspirant Sunset и Antarctica Рика Уэйкмана, хотя это, вероятно, не так. Но это необыкновенная музыка. Она повторяется, не повторяясь,-  и бесконечно ведет тебя за собой, как книга путешествий. Я с удовольствием слушаю ее на  этой кассете до сих пор. Если ты идентифицируешь эти пьесы, будь другом, сообщи мне!
  (Сторона В нравится мне больше.)



Side A - Сторона А



Side B - Сторона В     >>>>>  

.

lundi 22 mars 2010

Numydia - Chrouk Achark & Riad Elmensi

.
Un Maroc, des musiques. Numydia explore la musique marocaine dans son ensemble.

Du sud jusqu’au nord du pays ce groupe puise  son inspiration dans la terre marocaine. Numydia nous ouvre la voie vers une musique en mouvement où chante la tradition marocaine au son de la modernité.
 Numydia a été fondée en  2004 par des  musiciens de la ville de Rabat. Son répertoire original est constitué de compositions caractérisées par des sonorités modernes et acoustiques.
 Organisé autour de son fondateur  Tarik HILAL, professeur de guitare au conservatoire national de musique et de danse de Rabat, ce groupe marocain énergique  et créatif propose de revisiter les traditions musicales du Maroc. Leur travail inspiré et abouti séduit déjà un large public.


1)Chrouk Achark




  


2)Riad Elmensi




  

.

dimanche 21 mars 2010

Khaban' - Un Autre Emoi on Jamendo

.
La musique de Khaban’ ne se classe pas. Elle crée sa place entre jazz et chanson française. Les instruments, contrebasse, rhodes, guitare et batterie réfèrent à ces deux styles sans les revendiquer et créent ainsi la sonorité unique du groupe. 
Sonorité unique aussi des textes de Stéphane Balmino, poétiques et déchirés, qui touchent au cœur. Des textes qui disent la mélancolie, les doutes et les inquiétudes ordinaires, les amours déclarées, déchirées aussi. 






  

1) Manon
2) La Meche
3) J'ai reve
4) Ici l'Ombre
5) Au Mage
6) Kenavo Quehello
7) Tout contre Tout
8) Revons
9) Tu te moques

                           Khaban' - A la Sante des Fous     >>>>>


1) Manon




Elle azimute à tour de bras                            Она одним движением руки направляет

tout ce quelle touche                                    все, чего касается
Dans son cœur cest le va-et-vient                В ее сердце, это круговорот,
Pour tous les goûts dans tous les coins          На любой вкус, в любом уголке.
Elle a pas d’âge on peut pas dire                   Она не имеет возраста, нельзя сказать,
quelle soit farouche                                      что она дикая
Mais lhorizon dedans ses yeux                     Но горизонт внутри ее глаз
 ferait pâlir                                                     заставил бы побледнеть
Tous les ciels bleus du monde                       Все голубые небеса мира.



Elle est entrée dans ma vie par la fenêtre      Она вошла в мою жизнь через окно.
Faut dire qula porte est verrouillée               Надо сказать, дверь на замке
Depuis qulamour ma tout piqué                 С тех пор, как любовь унесла у меня все.
Elle a viré mes « je sais pas »                         Она развернула все мои Я не знаю,
tous mes « peuttre »                                               все мои Может быть
Et sen est allée troquer pour des                  И перешла на слова ласковые ,
mots doux moins compliqués                        менее сложные,
Elle m’a dit chut, viens, regarde…                Она мне сказала, Эй, сюда, смотри…




Ce qui chahute dans nos yeux                       То, что мечется в наших глазах,
nous appartient                                              принадлижит нам,
Elle ma dit chut, allez viens,                        Она мне сказала, Эй, сюда,
prends ma main…                                         возьми мою руку…


Manon, Manon, cest dément non                 Манон, Манон, это безумно нет,
Tes mon demi-dieu, mon démon,                 Ты мой полубог, мой демон, моя анонимная
mon anonyme âme damnée                           проклятая душа,
Manon ma Manon mon monde entier           Манон, моя Манон, весь мой мир.


Manon, Manon, décidément non                  Манон, Манон, решительно нет,
Tes mots doux durent mais ces manies         Твои слова длятся, но их причуды
namenuisent pas mon envie                          не уменьщают мое желание,
Manon, Manon, ma Manon, ma mélodie       Манон, моя Манон, моя мелодия



Elle collectionne avec fracas les aventures    Она жадно коллекционирует приключения,
Les soupirants sous inspirés                           Вдыхая их в себя.
Elle sadonne sans se donner                         Она отдается не отдаваясь.
Manon C'est un Papillon c'est sa nature …   Манон, это Бабочка, это ее натура…
Un oiseau rare au feu des vies                       Редкая птица с огнем жизней
Dangereuse autant que fragile.                      Такая же опасная, как хрупкая.





On c'est juré de ne jamais                              Мы поклялись никогда
s'appartenir,                                                  не принадлежать друг другу
Les lieux communs, les jalousies                   Дорогие места, общие воспоминания
Ne nous boufferont jamais l'envie                 Никогда не сожрут желание
Deux âmes sœur pour les meilleur                 Двух душ о лучшем
et pour le pire                                                 и о худшем
Nos liens sacré c'est la folie,                          Наша святая связь, это сумашествие,
l'aventure et la poésie …                               приключение и поезия
Elle me dit Chut Allez Viens Regarde :        Она сказала мне Эй, сюда, смотри :


Ce qui chahute dans nos yeux                       То, что мечется в наших глазах,
nous appartient                                              принадлижит нам,
Elle m’a dit chut, allez viens,                        Она мне сказала, Эй, давай сюда,
prends ma main…                                         возьми мою руку…


Manon, Manon, cest dément non                 Манон, Манон, это безумно нет,
Tes mon demi-dieu, mon démon,                 Ты мой полубог, мой демон, моя анонимная
 mon anonyme âme damnée                          проклятая душа,
Manon ma Manon mon monde entier           Манон, моя Манон, весь мой мир.
Manon, Manon, décidément non                  Манон, Манон, решительно нет,
Tes mots doux durent mais ces manies         Твои слова длятся, но их причуды
n’amenuisent pas mon envie                          не уменьщают мое желание,
Manon, Manon, ma Manon, ma mélodie       Манон, Манон, моя Манон, моя мелодия



Et s'il se peut qu'aux grés des vents              И если возможно, что по воле ветра
compte l'orage.                                              разносится буря,
Que nos chemins s'avouent soudain,             Пусть наши пути признают вдруг,
Qu'ils tournent en rond sans lendemain.       Что их круговорот не имеет завтра.
On s'aura bien Manon                                    Можно было бы действительно, Манон,
changer de paysage,                                      сменить пейзаж,
Sans s'abîmer, savoir partir                            Не разрушая себя, суметь уйти
dans un ultime éclat de Rire                          В высший взрыв Смеха
et toi tu me diras Allez Chut Allez viens … И ты скажешь мне Пошли Эй Пошли Идем…

Ce qui chahute dans nos yeux                       То, что мечется в наших глазах,
nous appartient                                              принадлижит нам,
Elle m’a dit chut, allez viens,                        Она мне сказала, Эй, давай сюда,
prends ma main…                                         возьми мою руку

Manon, Manon, cest dément non                 Манон, Манон, это безумно нет,
Tes mon demi-dieu, mon démon,                 Ты мой полубог, мой демон, моя анонимная
 mon anonyme âme damnée                          проклятая душа,
Manon ma Manon mon monde entier           Манон, моя Манон, весь мой мир.



Manon, Manon, décidément non                  Манон, Манон, решительно нет,
Tes mots doux durent mais ces manies         Твои слова длятся, но их причуды
namenuisent pas mon envie                          не уменьщают мое желание,
Manon, Manon, ma Manon, ma mélodie       Манон, Манон, моя Манон, моя мелодия.








Khaban : Epk Album "j'ai rêvé" from Laurent marcoz on Vimeo.



Khaban' sur deezer.com


.

samedi 20 mars 2010

Илнур Баязитов on Jamendo

.

  

Авылым инешлэр
  


  


  


.

mercredi 17 mars 2010

Jean-Michel Caradec - Dernier avis

.
Les images et les paroles des chansons sont d'origine du




01 - Le fil du funambule
02 - Dernier avis
03 - Elle se sent bien
04 - Je t'aime pas
05 - Passeport pour la mort
06 - Qu'est-ce qui va rester
07 - Dors avec ton bebe
08 - Dans le jardin
09 - Je pars
10 - A mardi on s'est pas vus
11 - I wanna be free
12 - Le Fil du Funambule (reprise)


01 Le fil du funambule.
Prends pas le ciel pour un pays libre
Prends pas la mer pour un grand lit bleu
Prends pas l'amour pour un équilibre
Le fil du funambule est dans tes yeux

Y a une maison au bout de la route
Qu'habite un vieillard sans cheveux
Il dit que la vérité est dans le doute
Le fil du funambule est dans ses yeux

Qu'importe où tu te couches
Tu te réveilles là où tu t'endors

C'est quand tu passes la frontière
Entre ton enfance et le jeu
Que tu jettes la première pierre
Le fil du funambule est dans tes yeux

Prends pas le ciel pour un pays libre
Prends pas la mer pour un grand lit bleu
Prends pas l'amour pour un équilibre
Le fil du funambule est dans tes yeux

Qu'importe où tu te couches
Où tu te réveilles, là où tu t'endors


02 Dernier avis.

Avis de non-distribution de lettre
N'habite plus à l'adresse indiquée
C'est fermé
Parti sans laisser d'adresse
Ne pas chercher à me retrouver
J'ai pris la clé
C'est fermé

J'ai mis mon coeur en poste restante
Mes lettres d'amour en attente
C'est bloqué
J'ai mes chansons d'amour en souffrance
Mes notes de musique en instance
C'est bloqué

Avis de coup de vent force neuf
Pas moyen d'se faire cuire un oeuf
C'est râpé
On a mangé le dernier mousse
Et v'là le capitaine qui tousse
On va couler
C'est râpé

J'ai jeté ma bouteille à la mer
Y a plus d'alcool sur cett' galère
J'ai tout bu
C'est mon dernier message de détresse
Et c'est mon dernier S.O.S.
C'est foutu


03 Elle se sent bien.

Elle prend la vie comme elle va la vie
Elle prend la route sur l'herbe des chemins
Elle roule ses bosses dans le creux de mes mains
Dans le creux de mes mains
Elle se sent bien

Et puis elle danse danse dans le noir
Colombine dort dans un dortoir
Elle dit des mots d'amour à son mouchoir
D'amour à son mouchoir
Elle se sent bien
Elle se sent bien
Elle se sent bien

Elle se sent bien

Ses poupées de paille habitent un ciel de nuit
C'est pas loin la lune quand elle rit
Il faut pas grand chose pour faire un paradis
Et dans son paradis
Elle se sent bien
Elle se sent bien
Elle se sent bien


04 Je t'aime pas.

Ne te défends pas
N'aie pas peur de moi
Si tu le veux pas
Je t'aime pas

Ne te défends pas
N'aie pas peur de moi
Si tu le veux pas
Je t'aime pas

J'ai pas de domicile chez toi
J'habite nulle part
Mais j'suis bien
Quand je suis dans tes bras

C'est pas plus compliqué qu'ça
Je pense à toi
Et j'suis bien
Faut pas chercher plus loin

Ne te défends pas
N'aie pas peur de moi
Si tu le veux pas
Je t'aime pas

Ne te défends pas
N'aie pas peur de moi
Si tu le veux pas
Je t'aime pas

Tu prends pas encore la pilule
Tu sait qu'c'est nul
Pour une vieille
Qu'a déjà dix-huit ans

Et ceux qui diront un jour
Qu'je pourrais être ton père
Comprennent rien
Vraiment rien à l'amour

Mais
Ne t'inquiète pas
Je te fais l'amour
Mais si tu le veux pas
Je t'aime pas

C'est rien que des mots
Qu'on ne pense pas
Quand j'te dit je t'aime
Je t'aime pas

C'est rien que des mots
Qu'on ne pense pas
Quand j'te dit je t'aime
Je t'aime…


05 Passeport pour la mort.

Prends un
Passeport pour la mort
Ou un
Sauf-conduit pour la vie
En tout cas
Change de décor
Y'a
Pas d'Enfer et pas de Paradis

Prends un
Passeport pour la mort
Ou un
Sauf-conduit pour la vie
En tout cas
Change de décor
Y'a
Pas d'Enfer et pas de Paradis

Perds pas ton temps
Avec des gens qui te condamnent
Qui voudraient te voler ton âme
Qui s'habillent de ton univers
Et quand ils t'ont mis nu déclarent la guerre

T'as autre chose à faire que d'écouter
Tous ceux qui parlent sans penser
Ceux qui pensent sans rêver
Qui croient que demain sera comme hier

Prends un
Passeport pour la mort
Ou un
Sauf-conduit pour la vie
En tout cas
Change de décor
Y'a
Pas d'Enfer et pas de Paradis

Prends un
Passeport pour la mort
Ou un
Sauf-conduit pour la vie
En tout cas
Change de décor
Y'a
Pas d'Enfer et pas de Paradis

Je t'ai lâché la main, laisse la mienne
Je ne suis pas ton chien, t'es pas ma Reine
Si tu n'as plus d'amour n'aie pas de haine
Il n'est pas de prison qui te détienne

On a plus rien à dire dans ce langage
Les mots de folie sont devenus sages
Les couches nuptiales ressemblent à des cages
Y a plus que les enfants que l'on partage

Prends un
Passeport pour la mort
Ou un
Sauf-conduit pour la vie
En tout cas
Change de décor
Y'a
Pas d'Enfer et pas de Paradis

Prends un
Passeport pour la mort
Ou un
Sauf-conduit pour la vie
En tout cas
Change de décor
Y'a
Pas d'Enfer et pas de Paradis

Prends un
Passeport pour la mort…


06 Qu'est-ce qui va rester.

Qu'est-ce qui va rester
De ces livr's d'école
Si lourd à porter
T'as pas idée
C'est rien qu'des histoir's pas drôles
Bien vite oubliées
Et qui te rend'nt le cartable
Plus lourd qu'une table

Qu'est-ce qui va rester
Des p'tites fill's avec leurs problèmes
Tous les mois
Qui n'ont jamais la permission
De papa
Cell's qui voudraient bien
Et puis cell's qui veulent pas

C'est juste des cartes postales
Des souvenirs de premier bal
Qui dorment
Et qui s'réveill'nt parfois
Qui t' replong'nt vingt ans en arrière
Les jours ou t'as l'morale pas clair
Tu penses
Que c'était le bon temps

Qu'est-ce qui va rester
Des premiers coups de pied aux fesses
Des premiers baisers
Des rendez-vous après la messe
D'l'école buissonnière
Quand tu jouais au foot
Avec une vieill' pomm' de terre


Qu'est-ce qui va rester
Des souvenirs qui se trimbalent
Dans un coin secret
Là où le bien et le mal
Sont bien mélangés
Et que tu revois ta vie
D'enfant trop gaté

C'est juste des cartes postales
Des souvenirs de premier bal
Qui dorment
Et qui s'réveill'nt parfois
Qui t' replong'nt vingt ans en arrière
Les jours ou t'as l'morale pas clair
Tu penses
Que c'était le bon temps

Qu'est-ce qui va rester


07 Dors avec ton bébé.
Les gens te parlent de choses compliquées
De villes tristes où y'a rien à gagner
De fins de mois qui commencent en janvier
Dors avec ton bébé
Ne les écoute pas parler

Leur sourire est faux
Leur sourire est gris
Leur sourire est faux
Leur sourire est gris
Leur mains tendues
Est une hypocrisie
Est une hypocrisie

Ma main au feu qu'on va pas se brûler
Si t'as rien à perdre t'as tout à gagner
La fin du monde est déjà programmée
Dors avec ton bébé
Ne les écoute pas parler

Leur sourire est faux
Leur sourire est gris
Leur sourire est faux
Leur sourire est gris
Leur mains tendues
Est une hypocrisie
Est une hypocrisie

Dors avec ton bébé
Ne les écoute pas parler

Leur sourire est faux
Leur sourire est gris
Leur sourire est faux
Leur sourire est gris
Leur mains tendues
Est une hypocrisie
Est une hypocrisie

Les gens te parlent de choses compliquées
De villes tristes où y'a rien à gagner
De fins de mois qui commencent en janvier
Dors avec ton bébé
Ne les écoute pas parler

Car
Leur sourire est faux
Et leur sourire est gris
Leur sourire est faux
Et leur sourire est gris
Leur mains tendues
Est une hypocrisie
Est une hypocrisie


08 Dans le jardin.

Tu habites un jardin
Qui s'appelle la Terre
Quand tu es né tu n'étais rien
Quand tu meurs
Tu redeviens poussière

Y'avait un aveugle dans le jardin
Et personne ne l'a vu
Y'avait un menteur dans le jardin
Et tout le monde l'a cru
Y'avait des promoteurs dans le jardin
On les a laissé faire
Y'avait des soldats dans le jardin
Personne ne croyait à la guerre

Tu peux appeler Dieu
Ce qui donne la vie
Moi celui qui donne la mort
Je l'appelle un bandit

Quelque part
Quelqu'un t'attend
Pour partager ta vie
Et partager
C'est prendre
Mais c'est donner aussi
Pour une île qui meurt
Un volcan a jailli
Le vieil homme et la mer
Un enfant pousse un cri

Tu habites un jardin
Qui s'appelle la Terre
Quand tu es né tu n'étais rien
Quand tu meurs
Tu redeviens poussière

Y'avait un aveugle dans le jardin
Personne ne l'a vu
Y'avait un menteur dans le jardin
Tout le monde l'a cru
Y'avait des promoteurs dans le jardin
On les a laissé faire
Y'avait des soldats dans le jardin
Personne ne croyait à la guerre



09 Je pars.

Je pars
Les millions de dollars
Faut pas compter sur moi
Pour les gagner pour toi
C'est vrai je pars
C'est pas sur mon bateau
Que t'iras à Rio
Pour danser sur mon dos

J'ai fait trop de chemin avec toi
Le voyage s'arrête là
C'est le terminus pour toi
Ne t'accroche pas

Je pars
Les milliers d'hirondelles
Faut pas compter sur elles
Pour t'emmener avec elles
Tant pis je pars
C'est fini notre histoire
Sans violon sans mouchoir
Sans même un au revoir

J'ai fait trop de chemin avec toi
Le voyage s'arrête là
C'est le terminus pour toi
Ne t'accroche pas

Je pars

J'ai fait trop de chemin avec toi
Le voyage s'arrête là
C'est le terminus pour toi
Ne t'accroche pas

Je pars



10 A mardi, on s'est pas vu.

J'me réveille le matin la casquett' sur le nez
La visièr' sur les g'noux pas moyen d'voir mes pieds
J'suis à la rue
A mardi on s'est pas vu
A mardi on s'est pas vu

A l'heure de l'apéro j'ai l'soleil dans les yeux
J'fais tomber les "RAY-BAN" je m'réveill' ça va mieux
Y'a la lune
Il est temps que j'me rallume
Il est temps que j'me rallume

J'te racont' pas l'enfer pour retrouver la route
Y'a un blaireau qu'a perdu la clef des yaourts
C'est la zone
Y'a pas l'compt' de chromosomes
Pas le compte de chromosomes

J'vais noter dans ma chambr' la tapisserie à fleurs
C'est mieux qu'un film en skaï à la télé couleur
J'prends un pied d'enfer
C'est du Gotlieb c'est du Reiser
Du Gotlieb du Reiser

J'ai des copains qui ont des noms à coucher dehors
Y'a Jack Daniel et puis y'a Southern Comfort
J'ai trop bu
A mardi on s'est pas vu
A mardi on s'est pas vu


Jean-Michel Caradec / Chérif Amara.



11 I wanna be free.

Donne-moi un cheval vert
que je frappe à ma porte les jours
où je ne serai pas chez toi.

Donne-moi des livres pour apprendre
à oublier ceux qui ne m'ont rien
appris.

Ne ferme pas les yeux sur mes
phantasmes si tu veux que je partage
les tiens.

Laisse jouer mes chats toute la nuit
le jour qui se lèvera sur leur inno-
cente quiétude ne nous appartiendra
que mieux.

Que l'alcool que je bois ne te rende
jamais malade.

Que la dimension du présent ne
soit que la fenêtre embuée de
nos rêves.

Ecartèle ton regard sur le monde
sinon tu ne vivras que pour nous.

N'excuse pas la faiblesse. Pardonne
seulement aux opprimés.

Laisse les bavard penser pour les
autres. Ton silence est ma richesse.

Ne te lave jamais comme un chat
ton odeur m'enivre.

Harcèle-moi de ta tendresse. C'est
la seule chose qui me donne envie
de m'ouvrir au monde.

Et n'oublie pas que vieillir est pire
que la Mort.

Free wanna be free
In the sky
On the sea.

Free wanna be free
In the sky
On the sea.

Free wanna be free
In the sky
On the sea.
Jean-Michel Caradec.

.

samedi 13 mars 2010

Philip Glass & Ravi Shankar - Passages

.



01 - Offering
02 - Sadhanipa
03 - Channels & Winds
04 - Ragas in Minor Scale
05 - Meetings along the Edge
06 - Prashanti






Offering. After a slow introduction saxophone plays the Shankar raga melody, subsequently enriched by the two other saxes. A long middle section in quicker tempo treats the material more freely in several parts, concluded with a shorter recapitulation of the opening theme.

Sadhanipa. The title based on the solfege notes (svaras): "SA DHA NI PA" from the Indian octave (saptaka) based on the first four tones of the Glass melody: "Do La Ti So" (D-B-C-A). An opening "ad lib" trumpet statement, echoed in the bass bamboo flute. Then the chamber orchestra develops the theme in 4/8-6/8-7/8. The Finale recapitulates the original Glass theme.

Channels and Winds. is an intrumental work with vocalists in A-B-A-B-A-B form which was conceived as a bridge between the two Shankar compositions based on the Glass melodies.

Ragas in Minor Scale. The Glass theme is introduced, after the veena introduction, by the cello. The opening section is in 6/8, middle section 4/8, closing in 4/8.

Meetings Along the Edge. A fast-paced work based on: 1) a "Middle Eastern" sounding Shankar theme in 7; 2) a seconf theme also by Ravi and also in 7 but of a somewhat different lenght; 3) A Glass theme in 4. Glass also added an Introduction and other rhythmic ideas. The themes are stated, blended and combined in the Finale.

Prashanti (Peacefulness). An extended orchestral work in two parts: Musical depiction of joyful people living in harmony. Slowly, greed, envy, hatred and violence creep into their contented lives. Out of this chaos a voice sings out in Vedic prayer:
"Hey Nath, hama para kripa kijiye. Door kara andhakar, gyan ka aloka dijiye, hinsa dwesh lobha bamese chhin lijiye, manamey prem shanti bhar dijiye."
(Oh, Lord. Be benevolent to us. Drive the darkness away. Shed upon us the light of wisdom. Take the jealousy, envy, greed and anger from us, and fill our hearts with love and peace.)
... and a feeling of spiritual awakening, peace and tranquillity descends upon people's minds.


This historic collaboration brings full circle a process which began when promising young American musician Philip Glass met Indian master Ravi Shankar in Paris in 1965. That week Glass, studying with the great Nadia Bulanger, was earning pocket money doing notation and conducting a recording session for the soundtrack of Conrad Rook's film "Chappacqua." The score's composer, Ravi Shankar, was directing his ensemble from the sitar.
Ravi recalls, "From the very first moment I saw such interest from him -he was a young man then— and he started asking me questions about ragas and talas and started writing down the whole score, and for the seven days he asked me so many questions. And seeing how interested he was I told him everything I could in that short time."
"It was possible to graduate from a major Western conservatory, in my case Juilliard, " remembers Glass, "without exposure to music from outside the Western tradition. World music was completely unknown in the mid-60's."
"What the young Glass heard which lay beyond his conservatory hermeticity was RHYTHM, long out of fashion in the world of American academic post-Webernism, with its almost exclusive concern for harmonic organization. Indian music is based on melody, which would get you laughed at Princeton or Columbia, and rhythm, which, despite Stravinsky's efforts in works like "Le Sacre du Printemps" or "Les Noces" was considered "incidental" to constructing 12-tone rows and other serious contrapuntal matters.
So for someone to play for the budding composer an expressive, vital, respect-worthy music — based on 4,000 years of refining the interaction between the two forgotten elements of Western music— must have been mildly astonishing at the very least. He realized that one could construct music on a rhythmic, as opposed to a harmonic, base.
Also, unlike most of the composers Glass had met up till that time, Ravi Shankar was a player, a composer/performer, whose authority arose from intimate hands-on contact with the music itself, and the other musicians, with whom he regularly shared a vibrating column of air. Glass became a student of Shankar's, Philip Glass today acknowledges "I owe a lot to Ravi; he was one of my teachers. "
The movement Philip Glass helped to create was called "Minimalism," and the founding Minimalists are all fine performers. Whatever differences they may have had in the mid-60's, what they had in common was the dynamic re-assertion of the primacy of rhythm.
They chose different sources: Steve Reich was drawn by African drumming and Balinese gamelan (as well as Be-bop); Terry Riley by Northern Indian vocal techniques under the guidance of the legendary Pandit Pran Nath, as well as blues and jazz improvisation; and in the next generation, John Adams points to rock and roll as well as the early Minimalists, as his seminal influences.
Pandit Ravi Shankar went to collaborations with Sir Yehudi Menuhin, Jean-Pierre Rampal and the much-publicized master/pupil relationship with Beatle George Harrison that served to introduce Indian music (and its inherent spirituality) to a generation of rock fans. Film scores such as the legendary Apu trilogy, "Charly" and "Gandhi" as well as additional cross-cultural excursions into other musical traditions, have enriched his palette, all the while he has remained pre-eminent in the classical Indian music which traces its history to at least 2,000 B.C.
Philip Glass, in part through re-emphasizing the role of rhythm in his music (influenced by non-Western forms including Indian Raga) has created a uniquely affective music for opera [Einstein on the Beach (1976),Satyagraha (1982), Akhnaten (1984), The Making of the Representative for Planet 8 (1988) and Hydrogen Jukebox based on the poetry of Allen Ginsberg (1990)], film (KoyaanisqatsiMishima and The Thin Blue Line), ballet and concert hall.
Peter Baumann, founder of Private Music, (who had been a member of the Minimalist / Rock band Tangerine Dream and an admirer of all of the above) responded enthusiastically when the record company's President/CEO, Ron Goldstein, suggested in the summer of 1989, that they bring the now-famous Philip Glass back into musical contact with the ever expanding world of Ravi Shankar.
Unlike previous Shankar "collaborations" (actually elaborate sessions with masters of other musical traditions joining Ravi to "jam" on his own music) the Glass encounter was rare instance of classical music reciprocity, each composer presenting thematic material to the other as raw material from which these finished pieces were fashioned. Passages contains four such co-ventures: two Glass compositions on themes by Shankar (Shankar / Glass); two Shankar compositions on themes by Glass (Glass / Shankar) as well as one piece from each composer completely of his own devising.
— Martin Perlich

Original music composed by Ravi Shankar and Philip Glass. Produced by Kurt Munkacsi, Ravi Shankar and Suresh Lalwani.
Production Shankar: Recorded at Kodandapani Audio Lab Madras. Recorded by A. R. Swaminathan. Assisting Ravi Shankar in orchestration and arrangement: Suresh Lalwani. Conducted by Ashit Desai and Suresh Lalwani. Mixed by Michael Riesman and Suresh Lalwani.
Musicians: Vocals Ravi Shankar and S.P. Balasubramanyam and the Madras Choir. Orchestral group from Madras. Soloists: Ronu Mazumdar, Flute; Shubho Shankar, Sitar; Partha Sarathy, Sarod; Partha Sarathy, Veena; T. Srinivasan, Mridangam & Drum Speech; Abhiman Kaushal, Tabla.
Production Glass: Music by Philip Glass. Produced by Kurt Munkacsi for Euphorbia Productions, Ltd., NYC. Conducted by Michael Riesman. Engineered by Blaise Dupuy. Assistant Engineers: Michael McGrath, Ramone Diaz. Recorded at The Living Room Studios, NYC. Executive Producer: Rory Johnston. Edited with Sound Tools by Digidesign.
Musicians: Strings: Tim Baker Violin; Barry Finclair Violin, Viola; Mayuki Fukuhara Violin; Regis landiorio Violin; Karen Karlsud Violin; Sergiu Schwartz Violin; Masako Yanagita, Violin, Viola; Al Brown, Viola; Richard Sortomme, Viola; Seymour Barab, Cello; Beverly Laudrisen, Cello; Batia Lieberman, Cello; Fred Zlotkin, Cello; Joe Carver, Bass. Woodwinds: Theresa Norris, Flute; Jack Kripl, Flute, Soprano Saxophone; Jon Gibson, Soprano Saxophone; Richard Peck, Tenor, Alto Saxophone; Lenny Pickett, Tenor, Alto Saxophone. Brass: Peter Gordon, French Horn; Ron Sell, French Horn; Keith O'Quinn, Trombone; Alan Raph, Trombone. Gorden Gottleib: Percussion. Jeanie Gagne: Voice. Michael Riesman: Piano.
Art Direction by Melanie Penny. Design by Candy Jernigan. Photography by Ebet Roberts.
Tracks 1,5,6 Composed by Ravi Shankar, 
Tracks 2,3,4 Composed by Philip Glass.


.